Construire l’avenir...
naturellement

Les Vosges

Une forêt de montagne


Certes, avec un point culminant à 1 363 m (le Hohneck), les Vosges ne sont pas ce que l'on appelle communément de "hautes montagnes", bien loin donc des Alpes et autres Pyrénées. Mais le climat peut y être particulièrement rigoureux. En effet, il n'est pas rare d'avoir des hivers longs où la température descend régulièrement en dessous de -5°C ; une température qui convient difficilement aux humains mais incroyablement bien aux arbres!

Pour désigner la forêt vosgienne, on parle en effet de forêt de montagne, c'est-à-dire d'une forêt où le bois qui pousse est beaucoup plus dense, ce qui est un avantage certain pour améliorer ses capacités structurelles. En outre, un tel climat est trop spécifique pour permettre à toutes les essences de bois de s'épanouir pleinement : la forêt des Vosges devient alors un lieu idéal pour la croissance des bois de résineux (tels que ceux que nous traitons, et qui résistent parfaitement aux températures extrêmes), d'autant mieux qu'ils sont moins soumis à la présence d'espèces nocives, voire parasitaires.

Bref, si le "légendaire" froid vosgien rebute les plus frileux touristes à découvrir la région, il nous donne des bois forts, hauts et résistants. Nos bois ont globalement, à l'image des bois scandinaves, un faible taux de nodosité, ce qui leur confère une esthétique certaine ; sans pour autant supprimer totalement le charme de ce matériau unique.