Construire l’avenir...
naturellement

Conseils de pose

Revêtements extérieurs en bois (bardages) (DTU 41-2)


La pose des bardages de la gamme « authentique » et « découverte » ce fait par emboîtement. Ces bardages peuvent être mis en oeuvre sur tout type de support ossature bois ou mur maçonné. La pose d’un film pare-pluie est obligatoire dans le cas d’une maison ossature bois, mais également pour les murs maçonnés ou en béton banché. La présence d’une lame d’air entre le pare-pluie et la face arrière du bardage améliore la protection aux intempéries. Cette lame d’air doit être efficacement ventilée (1cm minimum).

On stabilisera les lames avant la pose (par rapport à l’hygrométrie du site de pose), sur le chantier même, à l’abri de l’eau et en piles aérées. A la mise en oeuvre, l’humidité des lames doit être au maximum de 18%.

Le bas du bardage sera posé à plus de 20cm du sol pour ne pas recevoir les projections d’eau de pluie. Il est nécessaire de protéger les angles rentrants et sortants par des accessoires pour éviter toute pénétration d’humidité.

Lames de terrasse (DTU 51-4)


Stockage : Les lames doivent être stockées de préférence sous hangar et dans un endroit bien ventilé. Proscrire l’exposition directe au soleil.

Support : Tout d’abord il faut que le support soit bien ventilé, stable, dur et plan. Une légère inclinaison d’environ 1 cm/m permet un écoulement des eaux plus rapide. Pour éviter la prolifération de mauvaises herbes, il est conseillé de couvrir le support d’un géotextile. Les lambourdes qui supportent les lames doivent être placées perpendiculairement au sens des lames. L’espace entre les lambourdes doit être de 50 cm.

Pose des lames : Observer avant de visser les lames, le fil du bois. Mettez toutes les lames dans le même sens car le matériau est hétérogène. Chaque extrémité de chaque lame doit impérativement porter sur une lambourde et être fixé à celle-ci pour éliminer toute déformation par le poids et toute flexibilité qui engendrerait un risque de pincement à cet endroit. Le bois est sujet à des retraits et des gonflements. Il est donc recommandé de laisser entre elles un espacement de 5 à 10 mm. Pour le perçage des lames, tendez un cordon pour obtenir l’alignement exact et effectuez un pré-perçage. La fixation des lames doit se faire par vissage. Sur chaque point d’appui de la lame utilisez deux vis par largeur de lame. Utilisez des vis en inox. Les têtes de vis ne doivent pas dépasser pour ne pas ce blesser lors de la marche.

Pose clouée de parquet et plancher (DTU 51-1)


Les parquets sont destinés à être posés sur lambourdes, solivages ou en plancher de doublage. On veillera particulièrement à ce que les supports en bois ou en maçonnerie devant recevoir les parquets soient secs. Compte-tenu de la siccité des parquets à la livraison, il faudra éviter tout stockage prolongé sur un chantier ; celui-ci dans des locaux secs et ventilés. Les lames seront stockées à plat sur des chevrons, suffisamment rapprochés pour éviter toutes déformations.

La vérification de l’hygrométrie de la pièce au moment de la pose est indispensable et relève de la responsabilité du poseur. Les pièces doivent être hors d’eau et hors d’air à une température supérieure à 15°C.

Note : Pour la pose collée consulter le DTU 51-2.

Lambris (DTU 36-1)


Les locaux sont à leur ambiance d'utilisation et protégés contre toute ré-humidification, les fenêtres sont vitrées, Les plâtres et enduits ou raccords à base de liants hydrauliques sont terminés et secs (on considère généralement qu'un délai de séchage de 20 jours est nécessaire en atmosphère ventilée), les parois et les sols des locaux sont nettoyés, les huisseries et bas de parois sont débarrassés de toute surépaisseur de plâtre, ciment, enduit, etc.

Sont considérés comme secs :
  • Béton et maçonnerie contenant moins de 2,5 % d'eau.
  • Plâtre contenant moins de 5 % d'eau.

De plus, pour les lambris vernis en usine, la pose doit être entreprise après les travaux de peinturage. De même, les lambris en plafond doivent toujours être posés après les cloisons humides ou les cloisons en carreaux de plâtre.